vendredi 19 janvier 2018

J2- mercredi 17 janvier.


L'atelier suivant est un atelier de dessin, chacun se prête à l'exercice de la ligne au pinceau, à la gouache noire. Graphique, et directe.
Je livre un ou deux "secrets" de réalisation, des trucs de dessinateurs.
On s'exerce sur des feuilles individuelles et puis très vite je déroule des rouleaux pour un long dessin commun.



Belle tenue de l'outil, belle ligne.





Les modèles.


Concentration.




mercredi 17 janvier 2018

J1- mercredi 10 janvier

C'est un grand groupe qui est venu à la rencontre de ce que nous allions leur proposer.
Une quarantaine de personnes.








mardi 23 mai 2017

16 mai-Répétition générale et restitution du projet Déplaces

Ça y est après 15 ateliers, nous voilà à la fin de l'aventure Déplaces !

Nous nous rejoignons à 16 heures pour la répétition générale qui durera jusqu'à 19h. Ensuite, les participants se retrouvent dans les loges de la salle Guy Ropartz pour faire une pause et se préparer pour la restitution. Au premier coup d’œil on peut voir que beaucoup se sont mis sur leur 31. L'ambiance est bon enfant, entre léger stress, euphorie et concentration pour d'autres. Certain-e-s se maquillent tandis que d'autres, prennent à nouveau la pose.

Beaucoup de poses à vrai dire. Il faut bien se souvenir de ce jour particulier !
Vient ensuite le temps des derniers préparatifs. Tout le groupe se rassemble autour de Marine et Julie pour s'encourager mutuellement avant la représentation. Et c'est parti !
La restitution commence. Les danseuses et danseurs sont assis et attendent la première salve de spectateurs, qui ont comme consigne de regarder dans les yeux pendant trois minutes la personne en face d'eux, sans parler ni éviter leurs regards. Dernière blague avant leur arrivée.
Les spectateurs suivants prendront la place de notre groupe, qui ira dans le public. Les pistes sont brouillés, les prochains arrivants ne sauront plus qui est le groupe qui prend part au spectacle, qui fait partie du public.
Après que toutes les personnes du public aient expérimenté l'exercice du regard, le groupe de Déplaces entre sur scène.
Surprise, pendant la dernière répétition, un moment chanté a été rajouté à la restitution, Kéti accompagne les autres danseurs pendant le porté collectif en entonnant un chant géorgien.
La restitution se termine. Beaucoup d'émotions chez nos danseuses et danseurs. Fanny et Anne leurs remettent à chacun-e une rose et le livret qui retrace en texte et en photographies nos quatre mois d'ateliers ensemble.
La soirée se termine dans le hall de la salle Guy Ropartz, les membres du groupe partent au compte goutte, tandis qu'avant la fermeture, alors qu'il ne reste plus que quelques personnes présentes, les dernier-e-s présents chantent quelques chansons en guise d’au revoir, spontanément, comme ils et elles l'ont fait pendant les ateliers.

Le projet se finit mais nous sommes nombreux et nombreuses à souhaiter que des liens entre nous perdurent au delà des ateliers qui nous ont réuni.

Merci à toutes celles et ceux qui ont participé à Déplaces et l'ont rendu possible. Une pensée pour toutes celles et ceux qui n'ont pas pu venir ce soir et qui ont partagé avec nous des moments dans les ateliers.

15 mai - dernier atelier Déplaces

Dernier atelier avant la restitution. Nous répétons dans la salle Guy Ropartz.

Aujourd'hui, nous avons trois heures pour mettre en place le filage et peaufiner les mouvements qui seront présentés au public le lendemain.

Plusieurs médias locaux sont présents au début de l'atelier et interviews certains d'entre nous à propos du projet Déplaces.
Après un échauffement qui n'est pas sans rappeler le tout premier atelier (notamment avec Inès qui propose une danse au reste du groupe, Mohammadi qui propose un coupé décalé énergique, puis avec des mouvements libres qui contorsionnent nos danseurs dans tous les sens) Marine invite le groupe à se mettre dans les conditions de la représentation du lendemain.
 Il aura fallu du temps et de l'énergie à notre patiente chorégraphe pour canaliser celle des participant-e-s qui était dispersée par le stress et l'excitation la veille de la restitution.  
 Le groupe commence par travailler les gestes de chacun-e individuellement et l'exercice des regards, qui sera l'introduction de la restitution. 3 minutes dans les yeux d'un ou une inconnue, pour accueillir nos spectateurs.
Après des mésaventures sur les réseaux ferrés, Julie arrive en fin d'atelier pour prendre le relais. Le groupe travaille les gestes individuels et leur intégration au mouvement collectif.
Nos participant-e-s nous réservent des surprises de dernières minutes en rajoutant certains détails à leurs mouvements, notamment Adama qui improvise ce cri face au public, qui ne laissera probablement pas indifférent nos spectateurs de demain. 
Les gestes en duo quant à eux traduisent bien de la complicité qui s'est tissée parmi nous, des personnes qui ne se connaissaient pas il y a quelques mois, se sont retrouvés à proposer spontanément des pas de danse à réaliser ensemble. On notera notamment l’impressionnant jeu de jambe de Mohammadi et Sita.
Pour finir nos danseuses et danseurs travaillent le porté collectif. Une petite surprise viendra s'y rajouter demain.
 Ce dernier atelier de trois heures nous a permis d'apprivoiser la salle Guy Ropartz et de se mettre dans les conditions de la restitution. Beaucoup ont aussi profité des feus des projecteurs pour poser !